Infirmier
0

Le E-Soin, une nouvelle branche de la E-Santé

La E-Santé est un concept très large allant de la Médecine Numérisée (Télémédecine) jusqu’au bien-être en passant par les objets connectés (MSanté) et génère donc des spécialistes de différents horizons mais avec une majorité d’Ingénieurs et une faible minorité de soignants, dont la plus part sont médecins.

Il n’y a pratiquement pas d’infirmiers dans ce monde digital et pourtant ce sont les infirmiers et ce, quel que soit le pays du monde, qui pratiquent les soins, qui Prennent Soin. Et de ce fait les infirmiers  engendrent des millions de données  qui servent aux médecins à diagnostiquer et évaluer et prescrire. Pourtant, ces données sont perdues et souvent ignorées alors que leur étude par de la Big-Data et de l’IA pourraient améliorer les prises en charges, les dispositifs médicaux, les matériels, mais également faire de la prévention et des économies de Santé.

Tabsante a donc réfléchi à un nouveau concept en se basant sur son outil de soin digitalisé qu’est le DSII : Dossier de Soins Infirmiers Informatisé. Ce concept est le E-Soin (E-Care) et il s’adresse en premier lieu aux Infirmiers mais également aux autres paramédicaux.

Le E-Soin est donc du Soin connecté, du Soin numérique. Il a pour vocation de promouvoir le Soin Infirmier car, bien qu’il soit la pierre angulaire de la prise en charge des patients à domicile, il souffre de méconnaissance de la p

art de la E-Santé mais également des Instances ministérielles et autres. Les Infirmiers doivent démontrer, en s’emparant des outils du E-Soin que leurs données sont indispensables à une meilleure prise en charge des patients et qu’il peut ainsi participer aux économies de Santé.

Le E-soin regroupera tous les dispositifs digitaux connectés et logiciels métiers permettant d’améliorer la prise en charge des patients tout au long de leur maladie et ce, jusqu’à son terme. La notion de logiciel métier est importante car elle exclue les logiciels de facturation des actes et les logiciels de mise en relation patient-paramédicaux qui ne correspondent pas directement à du Soin. Le logiciel métier est donc un logiciel conçu spécifiquement pour le Soin infirmier et, par extension, paramédical. Il répond à des exigences liées au code de déontologie Infirmier et à notre éthique.

Il regroupe aussi les ChatBot Santé conçus par des infirmiers pour améliorer les protocoles de soins ou faire de l’Education Thérapeutique et également la télémédecine, la télé-expertise si ces dernières sont pilotées en partie ou entièrement par des infirmiers munis de dossiers de soins digitalisés .

Le E-Soin est au service du patient puisqu’il permettra de mettre à disposition des données pertinentes au Carnet de Santé virtuel et DMP grâce à de l’inter-opérabilité et non pas en se contentant de documents PDF qui sont trop réducteurs et qui ne permettent une vision globale des problématiques du Patient.

Pour ouvrir le chemin, Tabsante avec le Dsii, travaille à différents partenariats afin de créer une véritable plateforme de Soins pour le Domicile. En effet, nous synchronisons notre application tablette avec des matériels connectés tels que des brassards à tension, des ECG, et tout autre qui serait intéressé d’améliorer la traçabilité et le suivi des soins tels que la dialyse péritonéale, la nutrition parentérale, etc… Nous travaillons également avec des prestataires de service en soins à domicile afin d’améliorer la coordination des Soins et nous le ferons avec toute autre société et start-up dont les principes fondamentaux sont de mieux Prendre Soin.

Futur et perspectives du E-Soin :

Une formation DPC sur le E-Soin et son impact sur la traçabilité et la qualité des soins est en cours de réalisation. De plus, je m’investis dans le Master E-Santé pour la France et l’Afrique et cela donnera surement lieu à des cours en E-Soin dans ce cursus.

Ce Master va préparer les personnels soignants à devenir des acteurs et surtout de véritable spécialistes en E-Santé. Il permettra aux infirmiers de préparer des cursus d’Infirmier de Pratique Avancée dans différents domaines comme la télémédecine, l’Education Thérapeutique, la télé- expertise grâce au numérique.

De nouveaux métiers d’Experts en Santé Numérique sont encore à créer et je pense que ces experts seront plus efficaces s’ils sont aussi des soignants. Ils seront plus à même de les adapter à de vraies pratiques de soin.

Ces soignants-experts seront les garants du Prendre Soin et se devront d’adapter les technologies à venir à l’éthique soignante. En tant que spécialistes E-Santé dans le Big-Data et lA (Intelligences Artificielle) ils pourront participer à élaborer et consolider la Recherche en Soins Infirmiers par le biais de Doctorat en Science Infirmière comme cela existe dans d’autres pays du monde.

Les infirmiers vont devoir passer au numérique pour pouvoir étendre encore plus certaines pratiques comme les ECG à domicile (qu’ils peuvent déjà effectuer) mais aussi des Echographies, des EEG et d’autres qu’ils vont inventer et qu’ils devront digitaliser.

Un travail est en cours d’élaboration afin de définir des normes, des critères de qualité afin de transformer ce concept en Label. Ce sera un Label Infirmier et Paramédical afin de garantir aux patients la meilleure prise en charge soignante digitale de leur naissance à leur décès.

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Infirmier libéral , je viens de créer une entreprise de création de logiciels dédiés pour mes confrères infirmiers mais aussi pour les SSIAD.

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retourner en haut de page