Education thérapeutique
0

Pharmacie 3.0 : nous y sommes !

Les objets connectés, base de la santé 3.0, n’arrivaient que petit à petit en pharmacie. C’était pourtant une nécessité afin de répondre aux patients de plus en plus demandeurs et à l’évolution globale apportée par ces innovations en matière de santé publique.

Avec multiplication des objets connectés concernant de plus en plus de pathologies, les français souhaitent en effet être conseillés par leur pharmacien lors de l’achat. D’après le premier Observatoire ATOL-IFOP, publié fin septembre, 84% des français souhaitent bénéficier de cet accompagnement. Ils désirent aussi pouvoir tester ces dispositifs avant achat. Notre article ici : http://www.theconnectedmag.fr/e-sante-conseil-pharmacien/

pharmacie connectée Nexon

Mi-octobre, le thème de l’une des tables rondes du Congrès des Pharmaciens était « La place du phar­ma­cien à l’heure de la santé dite 3.0« , « l’ère des ob­jets connec­tés« , comme la qualifiait Hé­lène Charrondière, di­rec­trice du pôle phar­ma­cie-santé des Échos Études qui poursuivait en déclarant

« Au­jour­d’hui,  la phar­ma­cie 3.0 n’est pas de la science-fic­tion. Le vi­rage nu­mé­rique de l’of­fi­cine a com­mencé mais le nombre de phar­ma­cies im­pli­quées reste li­mité (…)  Très peu d’of­fi­cines en France pos­sèdent un site d’in­for­ma­tion (…) Quant à la vente en ligne, on es­time à en­vi­ron 500 le nombre de phar­ma­cies qui ont une ac­ti­vité réelle de e-com­merce. Mais la moi­tié d’entre elles ne vend qu’un pro­duit par mois (…) Au sujet de la vente en ligne de mé­di­ca­ments, la pro­por­tion est en­core plus faible : moins de 300 phar­ma­cies, se­lon les chiffres or­di­naux, ont de­mandé une au­to­ri­sa­tion  et à peine une di­zaine au­rait une ac­ti­vité si­gni­fi­ca­tive. »

bewellconnect pharmacieIl est pourtant naturel et plus que légitime que les phar­ma­ciens prennent part au déploiement des ob­jets connec­tés. Qui en effet est-il le plus à même de conseiller son client-patient en matière de dispositif médical connecté, adapté à sa pathologie, d’assurer le suivi de l’utilisation de ces objets et d’interpréter les données recueillies ? Et ce, d’autant plus que la Sécurité Sociale commence à rembourser les plus fiables de ces dispositifs médicaux (BewellConnect Visiomed entre autres).

Un groupement de pharmacies vient de franchir le pas, le groupe PHR vient en effet d’inaugurer lundi 30 novembre la première pharmacie connectée sous l’enseigne Ma Pharmacie Référence, une pharmacie connectée unique en Europe !

Située à Nexon en Haute Vienne, elle est la première des nombreuses ouvertures prévues pour l’année 2016 à travers toute la France.

pharmacie connctée groupe PHR

« Les nouveaux points de vente arborent des bornes digitales permettant de s’identifier avec sa carte de fidélité et de signaler l’objet de sa visite dès l’entrée. On y trouve aussi des tablettes tactiles d’informations, et plusieurs vitrines interactives. Les plus spacieux d’entre eux devraient même être équipés d’un Web bar. »

Un espace dédié  permet en effet d’analyser ses propres résultats via différentes applications et permet au patient d’obtenir des informations et des réponses sur sa pathologie ou le suivi de son traitement.

Le pharmacien a désormais la possibilité d’anticiper les besoins de ses clients grâce à la consultation de « fiches informatives » récoltées grâce aux applications et aux objets connectés.

« L’ensemble des données fournies par les portables ou bracelets permettra au pharmacien d’alerter les patients ou de les orienter vers un médecin », déclare Lucien Bennatan, Président Fondateur du Groupe Pharmacie Référence.

Dès le mois de mai, le groupe PHR avait commencé à communiquer à propos de « Ma Pharmacie Référence« , le premier réseau d’officines connectées.

« Incarnation de la nouvelle génération de pharmacies, Ma Pharmacie Référence propose un nouveau type d’offre pour répondre à nos besoins en intégrant les nouvelles technologies. Elle propose toute une gamme d’objets connectés, notamment des bracelets et des outils de suivi du cholestérol ou du diabète. Le pharmacien devient un véritable expert-conseil et aide le patient à s’approprier les nouvelles technologies permettant d’optimiser son capital santé. »

A propos du Groupe PHR devenu Pharmacie Référence Groupe en 2015

L’ouverture des premières officines connectées est le symbole du passage à une nouvelle ère pour le Groupe PHR, qui change de nom pour devenir Pharmacie Référence Groupe.

Cette mutation s’inscrit dans la démarche du Groupe vers l’ouverture et le développement de pharmacies qui répondent aux nouveaux usages des Français vis-à-vis de leur santé, avec l’avènement de la santé connectée et le souci d’être davantage acteur de sa santé et de son bien-être.

Pharmacie Référence Groupe, c’est 1 687 pharmacies en France dont :

  • 1 273 pharmacies adhérentes au Groupement PHR Référence
  • 371 pharmacies affiliées aux enseignes Viadys ou Pharma Référence
  • 43 affiliées Ma Pharmacie Référence
  • 182 postulants Ma Pharmacie Référence pour 2016
Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Président - CEO SAs Connected Mag - Sophia Antipolis

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retourner en haut de page