Innovation
0

Le kiné du futur sera-t-il un exosquelette ?

En janvier nous partions à la rencontre de Wandercraft et de son exosquelette pour faire marcher les paraplégiques, aujourd’hui nous continuons notre découverte des exos français avec Antoine Noel et Atlas.

Antoine Noel préfère penser à la complémentarité homme-machine à travers le développement d’un exosquelette pour un kiné “augmenté”.

Basé à Lille, Japet Medical Devices développe son premier produit pour soigner le mal de dos avec un exosquelette qui permet de faire des exercices efficaces et parfois aussi ludiques.

L’idée n’est pas de remplacer les manipulations des kinésithérapeutes, leur expérience et leur ressenti manuel mais de leur libérer du temps sur des choses qu’une machine peut faire une fois bien calibrée.

Pour en savoir plus sur le développement d’Atlas :

Pour approfondir le sujet avec Antoine, retrouvez également son épisode dans l’émission Regards Connectés

Pour en savoir plus : Japet Medical Devices

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Passionné par l'innovation numérique et rédacteur pour plusieurs titres en ligne, Thomas accompagne aujourd'hui la communication de ses clients start-ups et grands comptes dans la santé, le sport et la tech.

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retourner en haut de page