Innovation
0

Enfin une application de dépistage et de suivi de l’endométriose

L’endométriose : quelques notions

L’endométriose est une maladie gynécologique qui atteint environ 12 % des femmes en âge de procréer. Elle est liée au développement du tissu endométrial en dehors de l’utérus qui peut toucher d’autres organes alentours (ovaires, ligaments, rectum, vessie, vagin). Si la maladie peut être asymptomatique, elle peut aussi provoquer de fortes douleurs au moment des règles et/ou au moment des rapports sexuels, ainsi qu’une infertilité.

Longtemps ignorée, le délai de diagnostic est long : 6 à 12 ans en moyenne, ce qui prive les patientes de la prise en charge nécessaire à l’amélioration de leur qualité de vie.

MyEndoApp a été conçue pour améliorer la prise en charge de l’endométriose. C’est un outil de dépistage et d’accompagnement, qui participe à l’amélioration des traitements et à l’optimisation de la recherche clinique.

MyEndoApp s’inscrit dans le plan d’action du Ministère de la Santé pour renforcer la prise en charge de l’endométriose se basant sur : la détection précoce, l’accompagnement et l’information du grand public et des professionnels de santé.

MyEndoApp, comment ça fonctionne ?

Dépister l’endométriose

Le test de dépistage (MyEndoApp Préditest) est très facile à réaliser. Il suffit de répondre à quelques questions depuis l’application. L’utilisatrice obtient un résultat qui l’informe du risque d’endométriose en fonction des symptômes présents.

MyEndoApp propose également de grandes orientations sur la stratégie de prise en charge.

Organiser son parcours de santé

MyEndoApp permet à l’utilisatrice de gérer son dossier de santé de manière intuitive. Les résultats d’imageries, les comptes-rendus opératoires, les bilans biologiques… sont archivés via un service d’hébergement de données de santé sécurisé (HADS), et sont consultables à tout moment. Ces informations sont partagées avec le médecin traitant afin d’assurer un suivi plus simple et plus efficace.

MyEndoApp permet également de planifier ses rendez-vous et de les synchroniser avec l’agenda de son mobile, de mettre en place des alertes, de prendre des notes…

Estimer sa qualité de vie

Régulièrement, l’utilisatrice est invitée à remplir un questionnaire d’auto-évaluation de sa qualité de vie (stress, fatigue, douleur…), permettant d’apprécier les résultats thérapeutiques.

Participer à la recherche

Les utilisatrices enrichissent un recueil de données sécurisées et anonymisées. L’analyse de celles-ci a pour objectifs d’optimiser le diagnostic, de traiter la maladie et d’apprécier son pronostic, pour faire avancer la recherche.

MyEndoApp, c’est aussi un projet

Le projet MyEndoApp est piloté par deux chirurgiens gynécologues obstétriciens internationalement reconnus, et impliqués depuis de nombreuses années dans le diagnostic et le traitement de l’endométriose. Ils contribuent au développement et l’évolution de l’application.

MyEndoApp, en résumé c’est…

La première application pour lutter contre l’endométriose. MyEndoApp associe un test de dépistage à un carnet de suivi, et permet :

• de dépister la maladie plus rapidement, et d’optimiser sa prise en charge
• d’assurer un suivi quotidien de la qualité de vie
• d’archiver et de consulter les données de santé : examens, traitements, rendez-vous…
• d’améliorer les échanges avec les professionnels de santé
• de contribuer à la recherche

Testez MyEndoApp en exclusivité !

Pour tester l’application et profiter de toutes ses fonctionnalités, contactez notre support afin de recevoir la procédure de téléchargement de la version intégrale, en précisant AppStore ou GooglePlay. support@myendoapp.fr

Pour en savoir plus : www.myendoapp.fr

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retourner en haut de page