Innovation
1

Codesna et Système Nerveux Autonome des Yogis

CODESNA est une société spécialisée dans les produits d’analyses en temps réel du Système Nerveux Autonome ; nous avons commencé à collaborer avec Dr Elena Antonova, neuroscientifique et conférencière en Psychologie Expérimentale à l’Institut de psychiatrie, de psychologie et de neurosciences au King’s College London, au Royaume-Uni.

Lors d’une conférence au Bhoutan, en Juillet 2016, le Dr Elena Antonova a eu l’opportunité de rencontrer  des Yogis de l’école de Bouddhisme Tibétain Dzogchen ; elle était intéressée à mesurer le Système Nerveux Autonome de ces Yogis et de les comparer à des mesures faites sur des pratiquants en Europe. Le produit Physioner de CODESNA lui semblait le produit parfait.

codesna-bouthan

Marc Latouche, Directeur de la société CODESNA, a eu l’occasion de rencontrer le Dr Elena Antonova au retour de son voyage au Bhoutan et lui a posé quelques questions:

Bonjour Dr Elena Antonova, pouvez-vous nous donner quelques détails sur vos projets de recherche ?

Bonjour Marc ; mon principal sujet de recherche est l’effet de la pratique de méditation à long terme sur la structure et la fonction du cerveau. Je suis particulièrement intéressée par les effets des pratiques dites de « non-dual mindfulness », comme celles enseignées dans les écoles bouddhistes tibétaines de Dzogchen et Mahamudra, sur diverses fonctions psychophysiologiques.

Vous avez eu une opportunité unique de rencontrer des Yogis Tibétains au Bhoutan. Quel a été l’événement qui a déclenché cette rencontre?

L’année dernière, une exposition fascinante a été organisée à Londres par la collection Wellcome appelée «Temple secret du Tibet». L’exposition explorait les pratiques de méditation Yogis du bouddhisme tibétain et ses liens avec le bien-être physique et mental.

Je présentais mes recherches au Symposium Mindfulness Unpacked, un événement satellite de cette exposition. Au cours de ce symposium, j’ai été présentée à M. Ian Baker, l’un des organisateurs de l’exposition avec qui j’ai trouvé beaucoup d’intérêts communs. Ian étant co-organisateur d’une conférence au Bhoutan en juillet 2016, il m’a invité à y donner une présentation, ce que j’ai accepté aussi tôt !  Le Bhoutan est un pays fascinant et son héritage bouddhiste bien préservé…

Vous avez eu l’occasion d’utiliser Physioner, la solution de mesure de l’équilibre  du Système Nerveux Autonome de CODESNA, auprès de Yogis. Les résultats devaient être intéressants. Sans dévoiler vos résultats de recherches, un commentaire à nous faire déjà?

Physioner est un produit très simple et très facile à emporter, donc je n’ai pas eu de soucis à l’emmener avec moi pour cette conférence au Bhoutan.

J’ai eu l’occasion de mesurer 3 Yogis Dzogchen qui vivent dans un cadre monastique. Ces praticiens sont très uniques dans leur pratique. Normalement, Dzogchen n’est pas enseigné avant qu’un grand nombre de pratiques préliminaires ne soient complétées. Cependant, ces pratiquants vont droit au but, pour ainsi dire, sans avoir à passer des années dans des pratiques bouddhistes Vajrayana.

Une chose qui était clairement différente des pratiquants que j’ai pu tester au Royaume-Uni et en France, est que ces yogis avaient une forte dominance parasympathique du Système Nerveux Autonome, indépendamment du fait qu’ils étaient simplement au repos ou méditant, alors que j’ai observé surtout une dominante sympathique chez les praticiens occidentaux pendant leur pratique Dzogchen.

Cependant, nous ne pouvons tirer aucune conclusion à partir de ces données très préliminaires, car je n’ai pas eu la chance de recueillir des données sur les non-méditants vivant au Bhoutan. Il pourrait être juste l’effet de vivre dans les belles montagnes de l’Himalaya, pays le plus heureux sur la terre !

J’espère que cela m’amènera à faire plus de de mesures et de recherches au Bhoutan dans le futur.

Merci beaucoup Dr Elena Antonova pour ce récit d’une expérience unique. Avez-vous une dernière anecdote à nous raconteur sur ce voyage ?

Il y a eu un moment marquant, qui m’a rassuré que CODESNA mesure bien ce qu’il est censé mesurer :

Quand j’ai utilisé le produit Physioner sur un des yogis, sa mère est entrée dans la pièce, bien qu’il lui ait doucement demandé auparavant qu’elle ne nous dérange pas pendant ce test.

Avant son entrée, ses résultats montraient une forte dominance parasympathique du Système Nerveux Autonome. Quand elle est entrée dans la salle, il y a eu une forte augmentation de l’activité de la branche Sympathique, qui a rapidement retourné à dominance parasympathique dès que sa mère a quitté la salle.

Quand nous avons terminé les tests, j’ai demandé au moine s’il était fâché / irrité par sa mère qui était entrée- il a confirmé en riant en disant qu’il suivait mes instructions pour réagir émotionnellement aux expériences.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé CODESNA excellent à utiliser et j’ai l’espoir de l’utiliser dans mes recherches futures.

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Directeur Général de Codesna

Il y a 1 commentaire

  • […] Dès le 30 janvier, Booster Health accompagnera Codesna, société d’ingénierie spécialisée dans la Medtech et la prévention, dans sa levée de fonds à hauteur de 150 000€ autour de Physioner, la seule solution unique et brevetée qui permette de mesurer la balance du Système Nerveux Autonome, ainsi que le stress chronique de manière rapide (deux minutes seulement), précise, répétable et non-invasive, à partir de l’analyse en temps réel de la variabilité de la fréquence cardiaque. (article ici) […]

  • Laisser un commentaire

    Un avis ?
    Laissez un commentaire !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Retourner en haut de page