Pharmacie
0

Le pharmacien au cœur du système de santé

pharmacieLa Pharmacie et le système de santé sont à un tournant. Le monde de la santé est en pleine mutation, à l’aube d’une révolution sans précédent. Les enjeux du numérique dans le système de santé vont bouleversés le modèle actuel. Le pharmacien doit donc s’adapter. 

Aujourd’hui, la santé numérique est déjà une réalité.

Aux Etats-Unis, les dernières études montrent une économie de 10 à 15% des dépenses de santé grâce à l’apport du numérique en Santé.

Une meilleure efficacité des soins pour des économies conséquentes.

Le numérique est en train de changer les relations entre le patient et le médecin et entre les professionnels de santé. D’une organisation en silos, la transversalité va s’accentuer entre les professionnels de santé au bénéfique du patient.

Le patient aujourd’hui est un sachant qui s’informe et qui élève son niveau d’exigence de services et de conseils. Le rôle du médecin et du pharmacien en plus d’être soignants, devient de plus en plus un rôle d’accompagnant du patient.

Projets en développement :

Novartis et Google travaillent sur une lentille de contact qui va pouvoir suivre en continu la glycémie : ces informations sont transmises au médecin et demain, ces mesures piloteront une pompe à insuline.

Actuellement se développent des dispositifs implantables et digérables pour la mesure en continue de paramètres physiologiques (tension artérielle, température, …) : vêtements connectés pour mesurer les paramètres cardiaques en continu et partageables.

Thuasne vient de signer une start-up qui mesure les pressions au niveau du pied pour éviter les lésions du pied du patient diabétique. Tout va très vite en terme d’innovation numérique et la santé numérique est très en pointe.

En 2015, sur 43 000 applications de santé sur mobile, seules 103 sont approuvées par la FDA (Agence du médicament aux Etats-Unis).

Apports du numérique en Santé

En France, on constate qu’il y a entre 30 000 et 50 000 décès par an dus à des erreurs médicales. Ces incidents pourraient  être évités.

En fait, cet effet est souvent du à la variabilité des prises en charge et la perte d’information au cours du parcours de soin. Avec le numérique, le dossier médical sera facilement accessible et les informations médicales du patient seront disponibles.

Des logiciels sont actuellement en développement pour aider les soignants avec des procédures d’aide à la décision qui ainsi pourront réduire la variabilité de prise en charge.

La forte tendance qui va se confirmer, est la personnalisation des traitements qui ne seront pas uniquement basés sur les médicaments, mais aussi sur la prévention et l’éducation thérapeutique. 

Le pharmacien au cœur du système de santé :

Le patient, comme  aujourd’hui pour la  pharmacie, va choisir l’offre de soins en fonction de sa qualité et de sa sécurité.

Le pharmacien doit s’intéresser aux bouleversements qui arrivent : il doit être formé et informé sur les innovations de Santé qui sont présentes et qui arrivent.

Son rôle de conseil doit s’étendre aujourd’hui aux Applications de Santé et aux objets connectés utiles pour le patient, et adaptés à chaque pathologie.

« Le pharmacien est l’acteur de Santé le plus proche du patient » déclare Carlos Jaime, Directeur de la division Santé de Samsung France.

Sous l’influence des patients et association de patients, des expérimentations vont solliciter de plus en plus le pharmacien pour prouver l’intérêt du numérique en santé : les objets connectés de santé en font partie.

La French Tech et les living Labs présents dans certaines villes de France vont s’étendre et vont avoir besoin de l’expertise du pharmacien aux cotés des médecins, infirmiers, kinésithérapeutes.

Le pharmacien ne doit pas rester sur le bord  de la route.

Le trio patient – médecin – pharmacien doit rester le triptyque d’excellence du parcours de soin du patient.

Attention aux conservatismes des silos !

La transversalité s’imposera aux soignants par les patients. Le médicament n’est plus le modèle dominant.

A nous, les pharmaciens de rester très vigilants sur les évolutions de la société. Les patients sont très demandeurs de ces nouvelles technologies.

Si la médecine et la pharmacie se ferment à ces évolutions d’autres circuits vont se créer très vite… 

A côté de laboratoires pharmaceutiques classiques, déjà de nouveaux acteurs développent des thérapies innovantes, tel Samsung qui a annoncé le développement d’un bio similaire.

Formons-nous, et restons très vigilants sur les évolutions de la société.

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Pharmacien mais pas que !

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retourner en haut de page