Innovation
1

CES 2016 Las Vegas, c’est parti !

CES 2016 – Nos frenchies entreprises et start-up à la Une du Consumer Electronic Show, le plus grand salon au monde dédié à l’innovation !

CESNouer des contacts commerciaux, rencontrer des investisseurs, des acheteurs, des clients mais aussi les institutions américaines qui leur ouvriront ensuite (ou pas) les portes de l’énorme marché nord- américain.

C’est ce qui est arrivé l’année dernière à Eric Sebban, fondateur de Visiomed-BewellConnect®, qui, 7 mois après sa participation au #CES2015 avait ouvert un premier bureau à Boston puis obtenu en octobre la validation par la FDA (Food and Drug Administration) de ses dispositifs médicaux connectés, ce qui signifie en clair, que toutes les innovations de Visiomed-BewellConnect® sont désormais commercialisées sur tout le territoire des Etats-Unis. (article ici). Cette année, il présentera une première mondiale dont nous vous parlerons très vite !

Une autre belle réussite, sudiste celle-là (mais non, ce n’est pas de chauvinisme régional !) : La Valériane ! Après avoir créé sa filiale américaine LV Health Solution Inc en mars 2015, cette start-up montpelliéraine a réussi à obtenir en six mois  un brevet international pour son application EMA Care®

Ils sont des dizaines d’entrepreneurs dans le domaine de e-santé à tenter le rêve américain, et elles ont raison d’y croire, la France regorge de talents !

Parmi eux, certains start’upper dont nous vous avons déjà parlé dans nos colonnes comme Benjamin Choukroun CEO de Smoke Watchers, Dr Loïc Etienne CEO de Medical Intelligence Service, François Trabelsi, CEO de MyBiody Balance, Fabrice Pakin, CEO d’Ignilife, Alain Tixier CEO Spin Off et son coussin connecté Viktor, Slow Control, et puis Christophe Brun CEO de Betterise, Vincent Daffourd CEO Care Labs, Alexandre Antiphon CEO de Fabulasys, Jérôme Iglesias et Cédric Chataignoux co-fondateurs de JICC, Sevenhugs, Alexandre Plé CEO de Umanlife, Terraillon, Whithings et aussi les fondateurs d’Auxivia, Bluetens et FeetMe. N’oublions pas la #FrenchTech qui aura aussi son stand ! et son ministre…

Un grand nombre d’entre elles a déjà rejoint l’association France eHealthTech dont Guillaume Marchand, président de l’association et fondateur de dmd Santé nous résume la philosophie

“Nous, startups en e-santé, partageons des problématiques communes. France eHealthTech est un lieu d’échanges qui manquait pour structurer notre filière et exprimer des positions communes”

Aujourd’hui commence donc ce grand show, un show international d’où, j’en suis sûre, nos futurs grands groupes français prendront leur envol !

De grands groupes français et internationaux de la e-santé seront bien sûr présents ! Pour en citer quelques uns : Huawei, Samsung, Philips Healthcare et i-Health.

Nous relaierons dans nos colonnes les événements marquants et réaliserons des interviews de nos frenchies à leur retour ! Les rendez-vous sont déjà pris avec bon nombre d’entre eux ! Pour ceux que j’ai oublié de citer, pardon mille fois, envoyez-moi vite un message twitter, je rectifierai et nous prendrons rendez-vous !

Twitter : le hashtag à suivre : #CES2016

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

CEO SAs Connected Mag, Sophia Antipolis - Communication & Pilotage Partenaires Congrès Médicaux France-Monaco-Afrique - CMNFIS & French-Road member -

Il y a 1 commentaire

  • Olivier GRYSON dit :

    Pour avoir eu la chance de participer au CES 2016, je confirme que la French Tech s’est vraiment démarquée, et ceci en toute objectivité !

    Il est facile habituellement de critiquer le système, mais objectivement, ce qui a été mis en place est une vraie opportunité offerte à nos start-ups pour se faire connaître et s’internationaliser. Côté e-santé, une société comme Bewell que vous citez ci-dessus ont clairement un cran d’avance par rapport à la concurrence avec leur ECG portable.

    Il y avait également quelques start-ups allemandes, chinoises ou coréennes, mais rien d’équivalent à la French Tech avec son esprit familial et communautaire.

    Il y avait vraiment matière à être fier de notre pays.

  • Laisser un commentaire

    Un avis ?
    Laissez un commentaire !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Retourner en haut de page