Handicap
0

Handicap – Une prothèse qui reproduit le sens du toucher

darpaUne innovation en passe de révolutionner l’un des problèmes majeurs du handicap : la perte totale du sens du toucher. Une prothèse qui le reproduit a été mise au point par la DARPA. (Defense Advanced Research Project Agency, Laboratoire de recherche du Ministère américain de la Défense). 

La lésion cérébrale traumatique (TBI) est une cause sérieuse de handicap aux États-Unis et dans le monde. Diagnostiquée chez plus de 270 000 militaires depuis les années 2000, elle touche aussi environ 1,7 millions de civils américains chaque année…

Un homme de 28 ans, paralysé depuis plus de 10 ans suite à une atteinte de la moelle épinière, est devenu la première personne à être capable de «ressentir» les sensations physiques du toucher grâce à cette prothèse de main directement reliée à son cerveau.

Dans la première série de tests, un chercheur a touché chacun des doigts de la main-prothèse tandis que le patient avait les yeux bandés : dans 100% des cas, le patient a été en mesure de dire quel doigt mécanique avait été touché.

« À un moment donné, au lieu d’appuyer d’un seul doigt, l’équipe a décidé d’appuyer sur deux sans en avoir informé le patient », a déclaré le Dr Justin Sanchez, qui supervise ce programme. « Il a répondu en plaisantant « est-ce que vous essayer de me faire un tour ? » C’est là que nous avons compris qu’il pouvait percevoir à travers la main-robot des sensations proches de la réalité ! »

Le travail clinique a consisté en la mise en place d’un réseau d’électrodes sur le cortex sensoriel de la région du cerveau paralysée du volontaire, réseau chargé d’identifier les sensations tactiles telles que la pression.

Les tests sont très concluants, néanmoins, l’équipement des personnes handicapées avec ce procédé n’est pas pour tout de suite. Des améliorations restent à apporter notamment la reproduction des sensations sur toute la main et la détection de la température de l’objet saisi.

En parallèle  à ce programme, les chercheurs qui travaillent sur ​​la restauration de la sensation, s’orientent vers la restauration de la mémoire active (RAM) et des systèmes et en Neurotechnology des thérapies, programmes, qui visent à développer des interfaces directes en boucle fermée avec le cerveau afin de rétablir les fonctions des personnes vivant avec une perte de mémoire due à une lésion cérébrale traumatique ou à une maladie neuro-psychiatrique complexe.

Source photo : genethique.org

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Président - CEO SAs Connected Mag - Sophia Antipolis

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retourner en haut de page