Economie
2

Un beau projet de Pôle de Santé

Projet Maison de Santé et Pôle de santé – 1er semestre 2017 au Chambon Feugerolles (Loire)

Pourquoi ?

  • Depuis 2009 les Maisons de santé ou les Pôles de santé se développent et correspondent à un nouveau mode d’exercice
  • Les « déserts médicaux » que l’on croyait être l’apanage du manque d’envie à s’installer en milieu rural, touchent le milieu urbain
  • Malgré l’augmentation de 40 % du numerus clausus en quelques années, seulement 12% des nouveaux diplômés médecins choisissent l’exercice libéral
  • Le papy-boom concentre les départs à la retraite d’ici à 2020 et implique, faute de repreneur, les fermetures des cabinets
  • La féminisation de ces métiers désorganise les modes traditionnels d’exercice à plein temps
  • La vision des nouveaux diplômés quant au mode d’exercice est en déphasage par rapport au mode traditionnel actuel
  • Le projet de loi santé concernant le tiers payant généralisé a causé un tsunami psychologique où l’aspect administratif prendrait le pas sur l’acte professionnel

Conséquences

Face à la fermeture des cabinets ou l’absence des médecins : les patients se trouvent devant un problème insurmontable :

  • Parcours difficile pour trouver un médecin traitant qui les accepte
  • Refus des médecins, soit par saturation soit par changement de façon d’exercer (heure de fermeture plus précoce, pas de consultation le samedi, que sur rdv, départs plus fréquents en vacances, gestion de clientèle liée à l’aspect fiscal..)
  • Remplacements fréquents du médecin entrainant une méconnaissance du dossier patient
  • Médecins spécialistes de moins en moins nombreux, ce qui provoque des rendez-vous au long court, incompatibles avec la réalité des besoins

p1060657Dans une zone géographique classée « fragile » par l’ARS (8km St Etienne), dû aux départs prochains de nombreux  médecins  non remplacés, un Médecin, un Pharmacien et des infirmiers ont décidé de proposer un projet pluridisciplinaire  à l’installation.

Pour compléter l’équipe nous recherchons au moins 2 médecins généralistes.

La capacité d’accueil est de 7 cabinets médecins TP, un cabinet infirmier, une diététicienne, une pharmacie déjà en fonction dans l’ensemble immobilier.

L’originalité :

  • Le temps de travail modulable et adaptable selon chacun
  • Les vacations possibles de spécialistes
  • La permanence médicale sur une plage horaire 8h – 24h   6j/7
  • Un projet de prise en charge de la patientèle novateur et motivant
  • Une interactivité « ville-hôpital »
  • Un équilibre entre vie professionnelle et privée
  • Une installation au cœur d’un parc et au cœur de la ville
  • Les avantages financiers et fiscaux dûs au classement zone fragile, à la primo installation, au projet de maison de santé, aux charges locatives anecdotiques sur un espace de 180 m2…
  • Une mutualisation des tâches administratives, sociales et médicales
  • Un projet de son temps à très fort potentiel, conçu pour les plus exigeants et ceux qui perçoivent autrement l’exercice professionnel au service des patients (maison et pôle de santé)

Profils recherchés :

Médecins généralistes ou spécialistes, jeunes ou moins jeunes (les plus de 60 ans pourront bientôt être rémunérés pour  coacher les moins de 50 ans)

dr-benaicheChallenge :

  • Avoir ensemble la même conception des évolutions et des attentes sur l’exercice de la médecine de ville
  • Devenir le 1er centre médical privée et pluridisciplinaire proposant une plage d’ouverture large et de proximité afin de désengorger les « Urgences » et de permettre une permanence médicale et une permanence des soins

Contact :   jean-marc.benaiche@wanadoo.fr

Consultez ici les zones fragiles en Rhône-Alpes et la table des IRIS / Médecins

Source photo de Une  : Pôle santé Vigneulles Lès HattonChâtel

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Il y a 2 commentaires

  • […] Note de la Rédaction : 2 médecins sont recherchés dans le cadre d’un beau projet de Pôle de Santé dans la Loire : http://www.theconnectedmag.fr/pole-de-sante-loire/ […]

  • […] sur theconnectedmag par Aurélie […]

  • Laisser un commentaire

    Un avis ?
    Laissez un commentaire !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retourner en haut de page