Patients
0

Le patient, acteur de sa santé en 2030

Le patient, acteur de sa santé en 2030. Mieux informés et plus exigeants, les patients sont désormais des partenaires dans leurs propres soins de santé.

Infographie médicale et santé - le patient du futur et les soins de santé de demain

Prédiction – La médecine 4P est la nouvelle norme : Les stratégies, les technologies et les outils d’analyse permettent de déchiffrer la complexité biologique, afin de fournir des soins prédictifs, préventifs et personnalisés.

En ajoutant la composante « participative », la médecine 4P maximise l’efficacité de la médecine systémique en étendant son application au-delà des hôpitaux et des cliniques vers les foyers, et les lieux de travail.

Les faits en 2017 – Le premier séquençage de l’ensemble du génome humain en 2003 a coûté environ 2,7 milliards de dollars, mais le géant du séquençage de l’ADN, Illumina, a dévoilé en Janvier 2017 une nouvelle machine qui, selon la société, permettrait d’obtenir la totalité de votre génome pour un total de moins de 100 $ et disponible en un jour.

  • Moniteurs d’activité et applications mobiles de santé en 2030. Les patients ne mesurent plus seulement les indicateurs cliniques, mais aussi la qualité de vie.

Prédiction – Alors que les patients acceptent être en grande partie responsables de leur santé, le renforcement positif et les incitations au bon comportement sont désormais fermement établies : de la réduction du ticket modérateur à la baisse des taxes.

Les faits en 2017 – Le marché des applications mobiles en santé est un marché en pleine croissance : Les revenus provenant des application e-santé et leurs services atteindront 31 milliards de dollars US en 2020.

551 millions d’utilisateurs utiliseront une application mobile santé activement (au moins une fois par mois) d’ici-là.

  • Le « Big Data » et le Machine Learning en 2030. Les données sur la santé, omniprésentes, transforment les soins. L’industrie pharmaceutique et le secteur de la santé se dotent de nouveaux outils pour prédire le futur du patient.

Prédiction – La confidentialité et la sécurité des données restent des préoccupations, mais professionnels de la santé et patients comprennent désormais les avantages du partage des données pour la prévention, le diagnostic, le traitement et le suivi médical.

Les faits en 2017 – Au Canada, la proportion de médecins utilisant des dossiers de santé électronique (DSÉ) est passée de 37% à 73% entre 2009 et 2015.

D’ici la fin de l’année 2017, environ 90% des médecins exerçant en cabinet utiliseront les dossiers de santé électroniques (EHRs) aux États-Unis.

  • Le modèle de communication patient-médecin en 2030. Une approche centrée sur le patient redistribue les rôles entre patients, professionnels de santé et assurances.

Prédiction – Les organismes de santé s’engagent maintenant auprès des patients par le biais des médias sociaux, évaluant régulièrement leurs besoins et les orientant vers des produits et services adaptés à leur budget et à leurs besoins en matière de soins de santé.

Les faits en 2017 – D’après un nouveau rapport de Frost & Sullivan, le marché de la télésurveillance médicale, qui permet à un professionnel médical de surveiller à distance et d’interpréter en temps réel les paramètres médicaux d’un patient, devrait augmenter d’environ 13,2% par an jusqu’en 2020.

  • Télémédecine : la consultation médicale en 2030. Les consultations à distance remplacent les visites en cabinet médical, favorisant l’accès aux soins et facilitant les diagnostics des patients.

Prédiction – La maison est l’endroit où une grande partie des soins médicaux a lieu, ne se limitant plus aux cabinets médicaux, cliniques et hôpitaux.

Les faits en 2017 – Un sondage mené par le National Business Group on Health a révélé que 90% des grands employeurs devraient offrir une prestation de télémédecine en 2017 (aux États Unis) : une hausse de près de 70% depuis 2016.

NBG prévoit en outre que d’ici 2019, 97% des gros employeurs offriront des services de télésanté, les rendant ainsi universels.

  • Au-delà de la pilule : le nouveau modèle économique de l’industrie pharmaceutique. Le secteur pharmaceutique innove et se positionne comme un partenaire de confiance du système de santé.

Prédiction – Les entreprises pharmaceutiques sont toujours jugées en premier lieu sur l’efficacité de leurs médicaments, mais l’expérience des consommateurs en matière de soins de santé joue désormais un rôle important, offrant des partenariats pour les diagnostics, l’analyse de données, et la fourniture de soins privés et publics.

Les faits en 2017 – Afin d’offrir aux consommateurs un plus large éventail de produits et de services, les entreprises pharmaceutiques stimulent l’innovation à l’aide de partenariats stratégiques avec de jeunes entreprises travaillant sur des technologies, des services et des produits qui vont « au-delà de la pilule ».

  • L’hôpital 2.0 pensé pour les patients et les médecins. L’Internet des objets  (IdO), en anglais « Internet of Things » ou IoT) permet des soins et des services médicaux plus efficaces, des établissements de santé plus sûrs et des patients satisfaits.

Prédiction – Les cliniques et les hôpitaux numériques plus grands, et conçus pour permettre une meilleure accessibilité, deviennent des centres essentiels pour améliorer l’efficacité, la qualité des soins offrant ainsi un accès à un nombre toujours plus élevé de patients.

Les faits en 2017 – Plusieurs entreprises bien connues sont en tête de file en ce qui concerne l’Internet des objets et la santé. Microsoft, par exemple, a développé sa plate-forme de cloud computing Microsoft Azure pour faciliter la prestation de services des soins de santé dans le cloud.

IBM, quant à lui, a annoncé qu’il investirait environ 3 milliards de dollars dans l’IoT, et assurément une partie de cet argent ira au secteur de la santé.

  • Robotique, technologie et intelligence artificielle (IA) : La salle d’opération en 2030. La robotique, les lunettes à réalité augmentée, l’impression 3D et l’IA font maintenant partie intégrante d’une opération chirurgicale et favorisent la chirurgie mini-invasive.

Prédiction – La télé-chirurgie, qui permet de réaliser une intervention chirurgicale à distance est désormais plus pratique et rentable, rendant possible les soins chirurgicaux dans les zones mal desservies. La législation s’est adaptée à ces nouveaux modes opératoires en intégrant les experts en cybersécurité pour garantir la sécurité.

Les faits en 2017 – Le nombre de robots industriels déployés dans le monde devrait atteindre 2,6 millions d’unités d’ici 2019. Cela représenterait un million d’unités de plus que la performance record de 2015.

Actuellement, 70% des robots industriels travaillent dans les secteurs de l’automobile, de l’électricité, du métal, et l’industrie des machines.

En 2015, le système de chirurgie assistée par robot da Vinci avait déjà apporté une chirurgie mini-invasive à plus de 3 millions de patients dans le monde, changeant l’expérience de la chirurgie pour les gens du monde entier.

Auteur de cette infographie :  https://site-sante-medecine.ca

 

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Conception de sites Web médicaux pour les professionnels de la santé (médecins, cabinets et cliniques médicales, dentistes et spécialistes) qui génèrent plus de nouveaux patients, en proposant des solutions sur mesure et adaptées à leur budget.

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retourner en haut de page