Enfants
0

Des récompenses pour Meyko, l’ami des enfants asthmatiques

L’Europe compte à elle seule 30 millions de personnes atteintes d’asthme dont quatre millions en France. 15.000 personnes en meurent chaque année en Europe dont 1500 en France.

Le réseau mondial de l’asthme (Global asthma network, GAN) estime que 334 millions de personnes en souffrent contre 235 millions recensés en 2002-2003 par l’OMS. (cf article France Télévisions)

L’asthme touche près de 10% des enfants en France et dans le monde.

Cette pathologie est responsable à elle seule de 600 000 journées d’hospitalisation par an en France et génère un coût de plusieurs milliards d’euros dans les pays développés. C’est la maladie chronique la plus courante chez l’enfant et sa prévalence ne cesse d’augmenter 

meyko pour les enfants asthmatiques

Meyko accompagne les enfants asthmatiques pour améliorer l’adhésion au traitement de fond. C’est un objet ludique et interactif qui vise à instaurer une routine et motiver l’enfant pour éviter les défauts de traitement qui pourraient conduire à une crise. En adoptant le petit animal, l’enfant est rassuré au quotidien.

Meyko c’est aussi une application mobile destinée aux parents. Elle permet le suivi du traitement et la prévention des risques de crise.

Cela fait maintenant près de 6 mois que nous développons la solution Noa*, rebaptisée Meyko, à plein temps, suite à une formation dans les objets connectés effectuée à Nantes.  Nous avions fait le constat que les enfants ne disposent malheureusement que de très peu d’outils visant à les motiver dans leur prise de traitement et ce, quelle que soit la pathologie.

En ce qui concerne l’asthme, notre coeur de cible à ce stade de développement du projet, les besoins sont d’autant plus fort.

En effet, 50% du traitement de fond de l’asthme n’est pas correctement suivi.

De plus, les rares outils existant ne sont pas toujours adaptés à un jeune patient. Nous développons donc ce projet avec la volonté d’améliorer le quotidien des jeunes patients chroniques.

Nous amorçons la phase de production du prototype afin de réaliser des tests-utilisateurs rigoureux qui pourront nous mener à l’amélioration de la solution. Il est important pour nous de garder un lien permanent avec tous les acteurs du quotidien de l’enfant et de les consulter durant toutes les phases. Il s’agit notamment de soumettre notre concept aux professionnels de santé afin de s’assurer de la qualité et du sérieux du projet.

C’est dans cette optique de diffusion que nous avons récemment participé aux Trophées de la e-santé 2016 organisés par l’Université de la e-santé qui s’est déroulée à Castres début juillet. Notre projet, finaliste de la catégorie Étudiants, a remporté le Prix Coup de Coeur du JuryCe prix nous permet d’être accompagnées par Sovinty, un acteur sérieux dans l’innovation en santé.

Au delà du prix, l’événement nous a permis de rencontrer d’éventuels futurs partenaires et de connaître les dernières innovations en matière de e-santé. C’est une reconnaissance qui nous motive encore davantage à redoubler d’effort pour arriver à la mise sur le marché de notre compagnon connecté.

Notre prochaine étape : participer à la French IoT Academy.

Nous sommes en effet lauréats du concours French IoT organisé par La Poste. Nous faisons donc partie des les 16 startups lauréates qui partiront au #CES 2017 à Las Vegas en janvier.

Meyko a donc encore de beaux jours devant lui ! 

Meyko ces las vegas* Comme Noa est unique, il a changé de nom et est devenu Meyko ! Afin de protéger ce beau projet il était indispensable que notre petit compagnon ait une nouvelle identité.

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Diplômée du Master Design de l’Université de Strasbourg, Sandrine est spécialisée dans le domaine de la santé. Associée à Alizée Gottardo, diplômée de Télécom SudParis et spécialisée dans les interactions homme-machine, elles ont créé Meyko

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retourner en haut de page