Domotique
0

Interview – Senior : sante connectée et maison connectée

interview e-mag

  • Bonjour Florence, parlez-nous de vous !

Je suis ce que l’on appelle un « sénior », j’ai 58 ans. L’allongement de l’espérance de vie fait que nous avons maintenant un 3âge, un 4âge et bientôt un 5âge.

Je suis aussi une personne à mobilité réduite. Il y a des jours où ça va et des jours sans…

  • Qu’est ce que la « santé connectée » pour vous ?

La santé connectée pour moi c’est avant tout une interface que  je peux gérer avec mon médecin sans avoir à me déplacer, ce qui parfois m’est difficile.

La pharmacie connectée, c’est aussi avec mon médecin, une autre interface que je peux gérer de mon domicile, beaucoup de pharmaciens livrent ou, en campagne, remettent au facteur les médicaments à distribuer.

  • Votre domicile est-il connecté ?

La maison connectée est pour moi une innovation qui me permet, en cas de chute, d’alerter mon médecin ou mon aidant. La domotique me permet de pouvoir gérer à distance la fermeture de mes volets et portes. Je me sens sécurisée.

Le chemin lumineux qui me permet de me rendre la nuit dans une autre pièce, grâce à un détecteur de présence est aussi pour moi source de sérénité et de sécurité.

Je parle ici de santé connectée et de domotique dans le cadre médical.

  • Vous faites partie semble-t-il des français qui font la différence entre dispositif médical connecté et gadget !

Il est évident que le podomètre acheté à la FNAC ne me sert à rien, car je ne peux marcher longtemps !

Un bracelet-alarme pour les chutes, un glucomètre connecté ainsi qu’un pilulier connecté me permettent de me soigner sans oubli, ce qui peut arriver.

Ce bracelet me permet aussi de prévenir mon aidant pour qu’il vienne dès que j’ai un souci de mobilité et que je ne peux me déplacer si ce n’est au prix d’un effort et de douleurs surhumaines.

  • Et coté financement ?

Les bailleurs sociaux ont maintenant obligation de fournir des logements adaptés aux personnes à mobilité réduite, mais il reste du chemin à faire, ne serait ce qu’un parquet connecté. C’est vrai, ça coûte cher, mais la santé a-t-elle un prix ?

Combien d’économies réalisées sur le plan médical, si tous les acteurs de la santé se mettaient d’accord pour revoir leur copie ? La sécurité sociale ferait enfin des bénéfices. Je parle bien entendu du long terme.

Il y a bien évidemment le Ministère de la Santé, les praticiens, les pharmaciens, les aidants, kinés, aide à domicile, infirmier(e)s.

La sécurisation des logements pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées permettrait de maintenir à domicile presque toutes ces personnes. Certes les aménagements auront un coût  certes, mais qui sera vite amorti par les bienfaits apportés à ces populations.

Il n’y aura pas rupture du lien social, bien au contraire. Les familles ne verront plus comme une contrainte la visite à ces personnes fragilisées mais à contrario des instants de joie d’être ensemble, de partage.

A propos des maisons de retraite, rien ne vaudra jamais sa maison, l’endroit où l’on vit, celui chargé de notre histoire, de nos souvenirs bons ou mauvais. Etre « déraciné » bien souvent entraîne une mortalité plus importante chez les personnes âgées. Car là, il y a bien rupture du lien social. Un petit chez soi avec toutes les garanties de sécurité vaut bien mieux qu’une grande maison de retraite, si « humaine » soit-elle, pour nos seniors

  • Comment voyez-vous l’avenir ?

L’habitat connecté et l’intégration de dispositifs médicaux connectés se doivent d’être au plus vite la norme pour la construction de logements que l’on soit ou non « séniors » ou PMR. C’est un investissement qui est générateur d’emploi dont la France manque tant. Tous les acteurs de la construction, de l’Etat, du corps médical, des aidants doivent s’impliquer dans ces maisons connectées, qui n’ont plus rien de futuriste mais qui sont devenues nécessité, ne serait ce que par le temps et l’argent gagné et la surveillance des personnes âgées ou handicapées.

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retourner en haut de page