Innovation
0

Une mise en valeur de l’innovation en santé dans les territoires régionaux

190 décideurs de la filière numérique & santé mobilisés pour les 36 Heures Chrono Bourgogne-Franche-Comté ! La 10e étape régionale de la campagne « Faire avancer la santé numérique » (#FASN) a réuni 190 décideurs de l’e-santé en Bourgogne-Franche-Comté pour mettre en lumière les grands programmes régionaux impactant l’organisation territoriale des soins et les initiatives d’innovation portées par les acteurs du terrain.

fasn sante numérique

Forte mobilisation pour coconstruire l’offre territoriale de soins de demain

190 professionnels de la filière e-santé – médecins libéraux, praticiens hospitaliers, directeurs d’établissements sanitaires et médico-sociaux, DSI, représentants de patients, industriels, etc. – se sont mobilisés le 17 octobre dernier pour les rencontres régionales de la santé numérique en Bourgogne-Franche-Comté – 36 Heures Chrono BFC.

Ces rencontres, soutenues par l’ARS BFC, les GCS, le Conseil régional, les CHU, les fédérations hospitalières, l’ASIP Santé, les URPS, et de nombreux autres acteurs de santé, ont permis à l’écosystème régional de la santé numérique d’échanger et de coconstruire l’avenir de l’offre de soins en réponse aux problématiques et aux spécificités propres au territoire (désert numérique, désertification médicale, vieillissement, etc.). Ce fût également une occasion pour les acteurs de l’innovation de bénéficier d’un coup de projecteur sur les projets et initiatives en cours de déploiement en Bourgogne-Franche-Comté.

Plusieurs ateliers collaboratifs et interactifs ont permis aux acteurs du territoire d’échanger sur les sujets d’actualité de la santé numérique :

  • La fusion des réseaux de santé et la structuration des plateformes territoriales d’appui (PTA) ;
  • La mise en place des Groupements hospitaliers de territoire (GHT) ;
  • Le déploiement du projet eTICSS issu de l’appel à projets « Territoire de soins numérique » (TSN) ;
  • Le plan stratégique régional de déploiement des outils de télémédecine ;
  • La nouvelle feuille de route du programme « Hôpital Numérique » ;
  • Le décloisonnement entre la ville et l’hôpital ainsi qu’entre le sanitaire, le médico-social et le social.

Ces ateliers ont permis aux professionnels de santé, acteurs institutionnels, représentants de patients et industriels (Keldoc, Medasys et Orion Health), de poser les bases d’un dialogue constructif, ouvert sur les problématiques de chacun et sur une volonté de faire avancer les grands chantiers en cours. Ce fût notamment le cas pour les parties prenantes du programme eTICSS, traité sous l’angle de la coordination des professionnels de santé libéraux et des plateformes territoriales d’appui.

Une mise en valeur de l’innovation en santé dans les territoires régionaux

Le challenge start-up, animé par la Nouvelle Agence économique régionale, a ainsi permis aux jeunes pousses de l’e-santé de présenter leur activité en 4 minutes top chrono et rechercher des financeurs et compétences pour les aider dans le développement commercial et stratégique de leurs produits.

  • MORPHEE+ a présenté son dispositif de détection de chute ;
  • monconsentement.com a dévoilé sa plateforme Saas de recueil de consentement à valeur probante ;
  • InterStis a exposé sa plateforme collaborative à destination des professionnels de santé qui exercent en ambulatoire, le « WhatsApp de la santé » ;
  • Et MATVISIO a présenté sa solution logicielle innovante au service de la prévention des troubles musculo-squelettiques.

Destiné à offrir une visibilité régionale et nationale aux startups, ce challenge a bénéficié de la couverture du journal Le Bien public et a mis à l’honneur la startup bourguignonne interStis (voir l’article).

Par ailleurs, les Minutes de l’Innovation, co-animées par Maincare Solutions, ont permis à 6 projets portés par les professionnels de santé des établissements de santé publics de pitcher et de se porter à la connaissance des acteurs du territoire (voir les présentations).

  • Monitoring électronique à domicile de l’insuffisance cardiaque chronique (MEDIC) porté par l’équipe du Pr Marie-France Seronde au CHU de Besançon ;
  • DMIC du Réseau Périnatal de Bourgogne : outil de coordination en périnatalité porté par le Réseau Périnatal de Bourgogne (RPB) en lien avec le CHU de Dijon ;
  • Réseau Psy porté par le CHS de Sevrey ;
  • Réadaptation cardiovasculaire connectée porté par l’équipe du Pr Jean-Marie Casillas au CHU de Dijon ;
  • Recueil numérique de la Qualité Vie relative à santé clinique des patients atteints de cancer en pratique clinique porté par le CHU de Besançon ;
  • FoodinTech porté par le CHU de Dijon.

Le CHU de Dijon, le CHRU de Besançon ainsi que le CHS de Sevrey ont ainsi pu présenter des initiatives innovantes en prise avec les problématiques et les besoins du territoire. Trois d’entre eux seront ainsi présentés à Paris le 14 décembre lors des rencontres interrégionales de la santé numérique, ultime étape de la campagne #FASN ; il s’agit de DMIC, MEDIC et Réseau Psy (voir les résultats du vote du public).

Partagez :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Professionnels de santé, institutionnels, industriels, patients... Engagez-vous dans la campagne « Faire avancer la santé numérique » ! #FASN

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Un avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retourner en haut de page